Quelles peuvent être les causes de mal de dos?

 

Quand on parle de mal de dos, on se réfère souvent à un mal du bas de dos, plus particulièrement la région lombaire ; on va alors parler de lombalgie.

Les douleurs liées à la lombalgie peuvent être causées par les disques intervertébraux, les vertèbres, les ligaments, les muscles, etc…

Dans le cas où le médecin n’arrive pas à déceler la provenance du mal de dos, celui-ci ne prescrira pas d’imagerie médical. Dans le cas contraire, notamment en présence de de symptômes neurologiques, l’assistance de l’imagerie médical sera nécessaire.

Les causes du mal de dos

 

  • Les traumatismes et blessures

Comme expliqué ci-dessus, les douleurs pouvant causées les maux de dos peuvent venir de traumatisme sur les muscles, les vertèbres, les muscles, les ligaments…

Le fait par exemple de soulever une charge lourde par rapport à la position utilisée peut entrainer un glissement du contenu du disque intervertébral vers le canal rachidien, ce qui entraine une compression des nerfs, c’est ce qu’on appelle une hernie discale.

 hernie

Les muscles du dos peuvent aussi se crisper pour prévenir d’une blessure plus grave, dans ce cas la douleur est vive  et il devient alors impossible de se mouvoir, on parle alors de lumbago.

  • L’arthrose, l’ostéoporose, l’arthrite

L’usure des articulations du dos peut générer des douleurs dorsales

  • Le surpoids

Une surcharge pondérale exerce des pressions excessives sur le bas de la colonne vertébrale, provoquant ainsi des douleurs et de l’arthrite (inflammation des articulations)

  • Le manque d’activité physique

La sédentarité affaiblit les muscles posturaux et la sangle abdominale, de même que pour le surpoids, la pression sur la colonne vertébrale s’accentue créant ainsi des douleurs.

  • Les mauvaises postures

Les mauvaises postures peuvent créer un désalignement de la colonne vertébrale laquelle force sur les muscles et appuie sur les nerfs, peuvent s’en suivre des maux de bas du dos, surtout en cas de scoliose et lordose.

courbure du dos

Que faire en cas de mal de dos ?

 

Dans un premier temps, il sera nécessaire voire impératif d’aller consulter son médecin traitant pour qu’i puisse diagnostiquer le mal, en reconnaitre les symptômes et en trouver les causes.

Celui-ci sera alors dans la position de prescrire la solution adéquate pour empêcher que ce mal de dos continue et s’aggrave ou il orientera le patient vers un médecin spécialiste.

En cas de déplacement d’une structure osseuse, un ostéopathe ou kinésithérapeute pourra intervenir afin de remettre les choses en place.

Quels remèdes pour prévenir du mal de dos ?

 

La meilleure façon de ne pas se blesser au dos est avant tout de mettre toutes ses chances de son côté pour que les soucis n’arrivent pas !

 

  • Un mode de vie sain

 

Veillez à maintenir un poids de corps idéale ; pour cela l’indice de masse corporel est un bon outil pour vous aider à vous situer.

Faites de l’exercice régulièrement : un renforcement musculaire de la sangle abdominale et des muscles lombaires vous aidera à écarter les maux de dos. Par ailleurs, un gain en souplesse sera aussi un outil pour écarter ces maux de dos.

  • Une bonne posture

 

Pensez à votre posture le plus souvent possible !

Le dos est érigé, le regard se porte vers l’horizon et les épaules sont orientées vers l’arrière. Ces simples conseils, si appliqués régulièrement deviendront une routine, et sans vous rendre compte, vous verrez vos douleurs et tensions musculaires diminuer.

 

Quand vous devez déplacer un objet lourd ou une charge encombrante, pensez à plier les genoux et à garder le dos bien droit et gainé ! Cela vous évitera d’avoir le dos en « canne à pêche », ce qui peut être fatal pour votre dos !

Évitez également les mouvements de torsions.

 

  • Une musculature cohérente et équilibrée

Pour les sportifs et les adeptes de musculation, les maux de dos peuvent aussi vous toucher. Et particulièrement ceux qui ont un déséquilibre musculaire. (Image ci-dessous vous comprendrez)

small leg

 

(Regardez-moi cette andouille ;-))

Une musculature imposante sur les membres supérieurs aura pour effet accroître la pression sur le bas du dos inévitablement.

 

 

Trop travailler sa sangle abdominale pourra aussi fragiliser la région lombaire, surtout si vous faites beaucoup d’exercices de relevé de buste ou relevé de membres jambes.